En vue de moderniser l’administration publique par les technologies de l’information et de la communication (TIC), la république du Rwanda et celle de Côte d’Ivoire ont signé un accord de coopération et d’échange, afin d’acquérir, chacun à son niveau, « l’interconnexion entre les administrations publiques, l’E-démarches administratives, l’évaluation de la performance dans l’Administration publique, le guichet unique virtuel, la déconcentration administrative ».

Lire la suite : Deux pays africains renforcent leur coopération en matière de TIC

L’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (Arcep) du Bénin a ordonné le groupement d’intérêt économique ACE GIE qui rassemble les opérateurs télécoms et fournisseurs d'accès Internet du pays, de mettre fin à son exploitation illégale du câble sous-marin Africa Coast to Europe (ACE).

Lire la suite : L’Arcep du bénin prend action contre l’exploitation illégale du câble sous-marin ACE

Le Sénégal et la Tunisie ont signé un mémorandum d'accord dans les secteurs des postes, des télécommunications et de l'économie numérique. L'accord a été signé par les ministres des affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui, pour la Tunisie, et Sidiki Kaba, pour le Sénégal, le premier jour de la visite officielle de 48 heures du président sénégalais en Tunisie, à l'invitation du président tunisien Béji Caïd Essebsi.

Lire la suite : Le Sénégal et la Tunisie signent un protocole d'accord dans le secteur des TIC

Le monde connecté d’aujourd’hui génère d’énormes quantités de données et ce n’est que le début. Dans l’avenir proche, les technologies nouvellement adoptées et celles en cours de développement produiront d’inconcevables quantités de données qui passeront par le cloud, et plus tard par l'infrastructure de télécommunication. Les entreprises devront alors faire face à des défis principalement liés à la fourniture de bande passante suffisante. Il est indispensable alors de changer la façon dont ils traitent les données.

Lire la suite : Les opérateurs télécoms seront-ils capables de gérer le « tsunami de données »?

La cybercriminalité est le centre de préoccupations des établissements bancaires, du fait que, chaque jour, de nouvelles méthodes d’attaques et de fraudes sont créées, ce qui inquiète les clients désireux  d’effectuer leurs transactions en ligne ou via leur téléphone mobile, craignant de plus les fraudes à la carte bancaire notant qu’ils ne peuvent pas s’en passer.

Lire la suite : Les banques font marche arrière et abandonnent la biométrie

« Les licences de la nouvelle technologie 5G seront probablement lancées en 2021, avec la possibilité d’échelonner leur paiement, afin de permettre aux opérateurs d’exploiter cette technologie et la mettre au service du citoyen ». C’est en tout ce qu’a souligné Anouar Maarouf, ministre des Technologies de la communication et de l’Economie numérique à Tunis.

Lire la suite : La 5G bientôt au service des tunisiens

La Tunisie est en train d’avancer d’un pas ferme dans l’industrie de télécommunications. Le cabinet international de recherche et de conseil en télécommunications BuddeComm (« BC ») a publié un « indice de maturité en télécommunications » (Telecoms Maturity Index, TMI) qui permet d’analyser les marchés de la connexion haut-débit et celui des téléphonies mobiles et fixes d’un pays donné, afin de classifier et d’évaluer son système des télécoms et de comparer régionalement le niveau de son developpement. Selon cet indice, la Tunisie a été classifiée troisième après l’Ile Maurice et le Ghana en Afrique.

Lire la suite : Tunisie : un marché télécom concurrentiel et actif