loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Nitin Gajria, directeur général de la branche Afrique subsaharienne, Google, est attendu à Lomé, pour lancer le nouveau câble Equiano, à travers lequel le Togo deviendra le premier pays africain à recevoir ce câble sous-marin.

Le déploiement de ce câble sous-marin reliant l'Europe à l'Afrique était fixé pour 2021, mais plusieurs facteurs l’ont retardé. Equiano départira de Lisbonne au Portugal pour atterrir au Cape Town en Afrique du Sud et sera construit par Alcatel Submarine Networks, filiale de Nokia.

« Equiano, un câble Internet sous-marin de nouvelle génération financé par Google, ira du Portugal jusqu'à l'Afrique du Sud, le long de la côte africaine de l'océan Atlantique. En 2022, il devrait atterrir à Sesimbra (Portugal), Lomé (Togo), Lagos (Nigeria), Swakopmund (Namibie) et Le Cap (Afrique du Sud), avec des branchements en place pour les phases suivantes du projet. L'année dernière, le câble a atterri à Ruperts Bay (Sainte-Hélène). »

Le Togo sera désormais alimenté par deux câbles sous-marins, Equiano et WACS (sous-marin ouest-africain), inauguré en 2012. De plus, le gouvernement togolais a approuvé le déploiement du câble sous-marin appartenant à Maroc Télécom, la société mère de Moov Africa, qui joindra Casablanca à Lomé.

Pin It

Dernier Numéro