loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Benya, le premier fournisseur de solutions numériques et d'infrastructures TIC en Égypte et dans la région du Moyen-Orient et de l'Afrique, a signé le pacte d'actionnaires avec la Société Congolaise des Postes et Télécommunications (SCPT) pour établir un nouvel opérateur de télécommunications local en RDC, avec l’objectif d’y développer l’infrastructure des télécommunications. Sur ce, Benya Telecom RDC sera établie en partenariat entre SCPT et Benya pour construire et exploiter le réseau national de fibre optique en RDC pour connecter les villes et garantir une connexion avec les pays voisins.

La signature du pacte s'est déroulée en présence du Président de la République Démocratique du Congo (RDC), Son Excellence M. Félix Tshisekedi lors de sa dernière visite en Égypte entre le 1er et le 3éme février 2021. Une série de réunions et de négociations avec le ministre des Postes, télécommunications et nouvelles technologies de l'information et de la communication (PT-NTIC) de la RDC, S.E. M. Augustin Kibassa Maliba et la direction de la SCPT ont précédé la finalisation du pacte, par lequel Benya Telecom RDC, filiale de Benya en RDC, sera le principal opérateur du réseau national de fibre optique et offrira des services de partage des pylônes et de centre de données en RDC. Dans le contexte de ce partenariat stratégique, Benya élargira l'accès aux services numériques aux citoyens de la RDC tout en créant de nouveaux liens numériques en Afrique centrale.

Le ministre des Postes, télécommunications et nouvelles technologies de l'information et de la communication (PT-NTIC) de la RDC, S.E. M. Augustin Kibassa Maliba, a indiqué : "La République Démocratique du Congo occupe une position géostratégique au centre de l'Afrique, ce qui est en fait un carrefour naturel pour le commerce entre l'Afrique du Nord et l'Afrique du Sud ainsi que l’Est et l’Ouest. En raison de cette position, elle devrait être l'un des plus grands transitaires des télécommunications et des données numériques au monde, capable de relier la Méditerranée et le Cap de Bonne-Espérance, l'océan Atlantique et l'océan Indien. Au terme de ce projet, la RDC devrait jouer un rôle panafricain."

Président-directeur général de Benya, ingénieur Ahmed Mekky a souligné l’importance de ce projet en raison de son rôle stratégique dans la connexion des villes de la RDC et l’amélioration de l’accessibilité des citoyens à des services de réseau de haute qualité et à haut débit à faible coût. Il a en outre affirmé que le projet améliorera les capacités d’infrastructure des TIC de la RDC, ce qui accélérera l’adoption de la transformation numérique dans le pays.

L’ingénieur Ahmed Mekky a réitéré la volonté de Benya d'autonomiser numériquement les individus ainsi que les entreprises et les aider à renforcer la durabilité et améliorer la productivité de leurs affaires, en disant : "Nous sommes fiers d’être une société égyptienne qui met en œuvre des projets de développement national en Afrique, conformément à la vision de l’Égypte de soutenir la croissance du Afrique, en particulier dans le domaine des télécommunications et des technologies de l’information."

Pin It

Dernier Numéro