loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

L’Afrique du Sud a davantage renforcée sa place dans l’industrie spatiale africaine en accueillant AAC Clyde Space qui a choisi d’établir sa nouvelle base continentale dans ce pays.

AAC Clyde Space, a déclaré l’ouverture d’une spécialité africaine, nommée ACC Space Africa, basée à Cape Town en Afrique du Sud ; Sa mission est la conception, la construction et la réalisation de missions spatiales.

AAC Clyde Space a choisi l’Afrique du Sud pour l’industrie spatiale établie que possède le pays et pour sa « position solide dans les systèmes de communication, avec des ingénieurs et des spécialistes des données hautement qualifiés ». Selon Luis Gomes, le président directeur général de AAC Clyde Space, cet investissement stratégique place l’entreprise dans une excellente position pour répondre aux besoins croissants en services spatiaux en Afrique. 

Plusieurs nations ne veulent plus dépenser en location de capacités de satellites étrangers et envisagent de plus en plus de se doter de leurs propres équipements spatiaux. Dans son Africa Space Industry Report 2020, Space In Africa estime que d’ici 2024, au moins 19 pays du continent auront lancé un satellite contre 11 en 2020. Le nombre total de satellites africains dans l’espace devrait atteindre le nombre de 110, contre 41 actuellement.

Space In Africa indique que l’industrie spatiale africaine qui représentait plus de 7 milliards USD en termes de revenu annuel devrait croître à un taux annuel composé de 7,3 % pour dépasser 10 milliards USD d'ici 2024.

 

Pin It

Dernier Numéro