loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Acronyme anglais de « Fiber To The Home », le FTTH ou communément appelé en français « fibre jusqu’au domicile » s’étend aujourd’hui sur le continent africain. Afin d’accéder à une connexion internet à haut débit, l’Afrique a assisté, au cours des six dernières années, à l’« enterrement » de dizaines de milliers de kilomètres de câbles, pour la construction de dorsales et de réseaux de fibre optique.

 

Au cours des années 2000 puis 2010, les réseaux terrestres FTTH sont développés. Ils remplacent ainsi ceux qui, il y a longtemps, ont servi à la distribution du téléphone ou de la télévision par câble. Permettant une meilleure latence, les bénéficiaires de ces « installations » profitent également de l’absence de sensibilité aux perturbations électromagnétiques et d’un débit stable pour des lignes s’étalant sur plusieurs kilomètres de longueur.

 

Le FFTH correspond donc au déploiement de la fibre optique, fil de verre ou de plastique qui conduit la lumière,depuis le nœud de raccordement optique qui constitue le lieu d’implantation des équipements de transmission de l’opérateur, jusque dans les logements ou locaux à usage professionnel. Le signal lumineux injecté dans la fibre facilite le transport de grandes quantités de données à la vitesse de la lumière sur plusieurs milliers de kilomètres. C’est donc par cette fibre optique de  bout en bout que l’abonné est directement raccordé au réseau. En d’autres termes, le FTTH permet de bénéficier de tous les avantages techniques de la fibre sur l'intégralité du réseau jusqu'à l'abonné. Il se distingue d'autres types de déploiement qui combinent l'utilisation de la fibre optique avec des réseaux en câble ou en cuivre.

 

En Afrique, des centaines de kilomètres de fibre optique déployés

 

Aujourd’hui, tous les pays africains ne jouissent pas de la même qualité de connectivité, la fibre optique étant en voie de déploiement dans certains territoires. Le FTTH couvre encore difficilement tout le continent. Sur une population dépassant les un milliard d’habitants, moins de 300 millions sont connectés à internet et le taux de pénétration n’a pas encore atteint les 3%. Or, depuis quelques mois, les appels d’offres visant à y déployer des centaines de kilomètres de fibre se multiplient.

 

Les responsables africains considèrent, en effet, que l’introduction du FTTH en Afrique permet l’accès à la bande passante ainsi qu’une couverture satellitaire dans tous les pays du continent, ce qui contribuera inéluctablement à l’essor de l’économie. Il est à noter, dans le même ordre d’idées, que le continent africain présente une particularité historique quant à l’émergence de nombreux projets  FTTH

 

 Sis sur le littoral de l’océan, les principaux centres urbains de beaucoup de pays africains frôlent les stations d’atterrissement des câbles sous-marins internationaux. Par conséquent, de nombreuses populations urbaines pourraient bénéficier d’un réseau de fibre optique de bout en bout et disposer d’un accès à très haut débit dans des conditions pouvant dépasser rapidement celles dont l’Europe dispose. Signalons que, selon des données statistiques, en matière de déploiement de fibres optiques FTTH, l’Algérie est classée troisième sur le continent africain après le Niger et l’Egypte.

 

De l’utilité du FTTH pour le continent africain

 

Quels sont les usages de la fibre optique ? Au moment où certains services nécessitent des débits élevés que l’ADSL (de l'anglais Asymmetric Digital Subscriber Line, une technique de communication numérique de la famille xDSL) est incapable de fournir aujourd’hui, le FTTH ne peut qu’être considéré comme indispensable dans les pays africains. L’installation de la fibre optique permet effectivement de :

 

§  Travailler depuis le domicile et envoyer des pièces jointes et des fichiers volumineux en quelques secondes.

§  Sauvegarder et envoyer des fichiers volumineux vers le Cloud en quelques minutes.

§  Exploiter pleinement le potentiel de la Haute Définition, et de l'Ultra HD 4K avec une fluidité totale des images sans compression ni pixellisation et un son 5.1 Dolby Ditgital (HD+).

§  Profiter simultanément de tous les usages multimédia, sans altérer la réception de l’image (multi-room et multi-tv).

§  Télécharger des vidéos à la demande et des morceaux de musique en un instant.

§  Profiter d’un temps de réponse quasi-instantané pour les jeux en ligne.

 

AfricaCoast to Europe - ACE

 

Projet à long cours, piloté par Orange et ayant impliqué les filiales africaines de ce groupe, l’ACE (AfricaCoast to Europe) a pour objectif d’améliorer de manière considérable l’accès à internet en Afrique. C’est avec la mise en service du tronçon entre Sao Tomé et Le Cap, que le câble sous-marin ACE dessert, depuis quelques années, toute la façade Atlantique du continent africain via 17 000 km de fibre optique.

 

 

 

Pin It

Dernier Numéro