loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Alessandra Rosa Ammaturo : « Le succès de notre entreprise réside sur  la capacité de changement »

L’équipementier international suédois Ericsson a participé à l’événement international ICT4ALL 2015 qui s’est tenu du 16 au 19 novembre 2015 à Hammamet en Tunisie, où il a exposé ses dernières innovations et présenté sa  vision du futur des TIC et son  rôle dans la transformation des industries ainsi que leurs impacts sur les consommateurs. En plus, les experts ont présenté le développement de l’internet des objets IOT.
Dans une entrevue exclusive que nous a accordée Alessandra Rosa Ammaturo,  directrice Marketing d’Ericsson, elle a développé le concept des villes connectées en soulignant l’importance des citoyens intelligents qui augmentent l’efficacité de ce concept, en déclarant les trois importants produits sur lesquels se penchera l’entreprise cette année.

Quelles sont les solutions d’Ericsson à propos des Smart Cities, Smart Centers (villes et centres connectés) et utilitaires?

L'idée de villes intelligentes (smart cities), est un concept fascinant. Toutefois, leur avenir sera fonction de la façon dont les architectes définiront l’urbanisme de nos futures villes et de l’évolution de la manière de vivre des citadins eux-mêmes. Comme l'Internet nous informe mieux et plus, nous sommes à notre tour amenés à prendre des décisions en étant plus éclairés.
Nous avons des solutions de portefeuilles mais je dirais plus de meilleures pratiques, donc non seulement pour normaliser les villes intelligentes et l’état actuel du marché. Il est basé sur les expériences, par exemple, si vous demandez à propos des « Utilitaires », nous nous référons au premier cas que nous avions traité il y a 10 ans en Italie avec les services publics locaux, qui restent encore en itinérance, et nous avons commencé à connecter leurs clients et sommes maintenant reliés à eux par des millions d'appareils connectés. Je cite ceci juste pour prouver combien l’expérience du temps est utile aux services publics.

Maintenant, allons également au  gaz carburant important faisant souvent tourner les engins des utilitaires. Je peux vous donner un autre exemple dans les transports, depuis un certain nombre d’années, nous avons conclu avec Volvo (fabricant de voiture suédois) la mise en œuvre dans les remorques de leurs bus un raccordement qui est basé sur une plate-forme  Cloud (nuage informatique) que vous pouvez atteindre à partir de la voiture de tête et se connecter et utiliser toutes les fonctionnalités de l'information de réseau et ainsi de suite.

Autre exemple, celui de la logistique en  mer. Nous avons conclu un accord avec l’entreprise MARSC qui est la plus grande entreprise mondiale de transport de fret par voie maritime qui transporte des millions d'objets de conteneur ici et là dans le monde. De concert avec eux, nous  leur avons créé une solution qui leur permet de relier les bateaux, navires et cargos. Et il est possible aux poids lourds (camions), non seulement de l’utiliser pour le fret en vrac, mais aussi pour les conteneurs, cela représente une économie de coût pour l'entreprise, tout en contribuant à la sécurisation et amélioration de la qualité de vie des marins, qui jouissent d’une meilleure connexion avec les médecins et les services sanitaires.

C’est passionnant de travailler à ces projets.

A votre avis, quand les villes seront-elles connectées ?

Je pense que les villes intelligentes existent déjà. Ce qui manque aujourd'hui est l’approche « top-down »,  donc stratégique, d'intégrer l'approche par le gouvernement. Nous avons quelques exemples, mais tout ce que nous savons est qu’elle commence à se concrétiser par d’heureux résultats dans les lieux où elle a été faite. Les gens commencent à utiliser la technologie, et y collaborent interactivement. Il y avait le système de navigation que nous utilisons par exemple en Italie ; mais dans le monde entier, plus les gens utilisent le navigateur, plus ils vont fournir en temps réel des informations au système sur les conditions de circulation, et comment se présente le trafic dans la ville. Donc, les gens connectés sont en train de construire les villes intelligentes dès aujourd’hui.

Qui est derrière les succès d’Ericsson?

Les personnes et notre équipe sont derrière ces succès. Bien sûr, nous pouvons parler du leadership dans la technologie et beaucoup d'autres facteurs mais, dans l'ensemble, je ne citerais personne. Nous avons des gens formidables et une grande entreprise.

Le succès de notre entreprise réside dans sa capacité de changement, et nous avons vraiment changé beaucoup de choses, puisque nous avons commencé il ya plus de cent ans. Par exemple, nous avons commencé en tant que leader dans la technologie du fixe, et nous avons construit le premier système de navigation numérique pour correctif, et maintenant nous sommes un chef de file en matière de mobilité. Dans le passé, la plupart de nos rentrées provenaient de produits ; actuellement, elles le sont des services que nous offrons. Donc, nous avons vraiment changé dans le bon sens pour nous muer, en  fait, en une société de TIC. Par conséquent, nous allons dans le monde de l'IT, qui constitue une grande et importante partie de notre transformation.

Quels sont les services les plus importants offerts par Ericsson?

Comme nous sommes une entreprise de TIC, nous avons un portefeuille complet de produits, services et solutions pour les opérateurs et les industries afin de soutenir la transformation numérique. Nous avons des réseaux, des services, également destinés aux chaînes de télévision, et toutes les solutions dans le domaine des TIC.

Le Cloud (nuage informatique) constitue une partie importante du portefeuille. Nous pensons que la société en réseau est construite sur la mobilité nuage haut débit parce que cela permet d'atteindre chaque personne dans le monde avec les technologies, en utilisant ses propres données sans le Cloud. La mobilité permet toutes choses, donc nous travaillons sur un nuage. Et nos trois principaux produits pour cette année sont: la 5G, l’IOT et  le Cloud.

Pin It

Dernier Numéro