loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Le monde des TIC était autrefois un environnement masculin, mais il a considérablement changé au fil des années. Telecom Review veut célébrer cette diversité et l’évolution des données démographiques dans le secteur des télécommunications et de la technologie en menant une série spéciale d’interviews, intitulées « femmes et TIC ».

Pour cette édition, nous avons exclusivement interviewé  Wassan Athamina, responsable de la gestion des alliances pour la région du Moyen-Orient, Afrique et les  Balkans chez PCCW Global, lors du Telecom Review Leaders’ Summit 2018, où elle a modéré un panel sur les défis qui se dessinent dans le domaine de la cybersécurité.

Lors de cette interview exceptionnelle, l'exécutive de PCCW Global a admis que, même si le secteur des TIC avait réalisé de grands progrès en termes d'égalité des sexes et d'équité, il lui restait encore beaucoup de travail à faire. En plus, elle a exprimé sa gratitude à PCCW Global pour lui avoir nommé à un poste aussi supérieur au sein de l'organisation et a exposé ses objectifs et buts dans l'exercice de ses fonctions au cours des 12 prochains mois.

Lors du Telecom Review Leaders’ Summit, vous avez modéré un panel qui a examiné les défis actuels en matière de cybersécurité. Pouvez-vous nous dire quels ont été les points de vue les plus intéressants qui ont émergé de la discussion ?

J'ai animé une discussion principalement axée sur la cybersécurité qui est l’un des sujets d’actualité du secteur des TIC. Le niveau de complexité des cyberattaques augmente, ce qui rend finalement plus difficile leur détection et leur prévention. Nous entendons de plus en plus parler de cyberattaques et d’atteintes majeures, un sujet au centre de nombreuses discussions au sein de l’écosystème des TIC. Un des différents points dont je voulais souligner au cours de la discussion était la distinction entre confidentialité et sécurité, et comment l’aborder.

Avec la cybersécurité, des données seront toujours révélées. Je pense que les panélistes ont brillamment expliqué leur propre point de vue tout en transférant celle de leur organisation de celle des utilisateurs finaux. Un autre élément important qui a été discuté était les coûts de sécurité. À mesure que les attaques deviennent de plus en plus avancées, le coût de la protection de votre entreprise va augmenter inévitablement.

Cet évènement était la onzième édition de Telecom Review Leaders’ Summit. Qu’est-ce qui fait le succès de cet évènement et en quoi se distingue-t-il des autres événements TIC ?

Telecom Review Leaders’ Summit s’avère être un évènement très réussi d’année en année. Je participe à cet événement depuis trois ans et je remarque le progrès continu au niveau des participants de haut niveau, la qualité des panels et des présentations.

Tous les panels étaient très intéressants et interactifs, et de bons débats ont eu lieu entre tous les panélistes. Cela constitue la plate-forme idéale pour les leaders du secteur des TIC qui se réunissent sous un même toit pour partager leurs connaissances et leurs idées dans le but de concevoir ensemble l'avenir de l'industrie. J’ai eu l’honneur de diriger un panel et j’attends déjà avec impatience la prochaine édition.

Pouvez-vous nous décrire vos principales responsabilités en tant que responsable de la gestion d’alliance pour la région du Moyen-Orient, Afrique et les Balkans chez PCCW Global ?

 Pour faire court, je dirais que  mon rôle principal s’est focalisé sur les alliances. Ce que je fais, c'est créer des opportunités de manière bilatérale où les entreprises peuvent acheter et vendre à PCCW Global, et nous nous concentrons sur l’extension de la portée de notre société et de nos partenaires. En résumé, mes principales responsabilités sont donc d’établir de nouvelles collaborations et alliances, et de créer un nouvel écosystème qui nous permet de mener nos activités dans le but d'étendre notre portée et d'accroître notre notoriété et notre empreinte sur de nouveaux marchés.

Le secteur des télécommunications a traditionnellement été sous domination masculine, mais actuellement de plus en plus de femmes occupent des postes supérieurs. Vous témoignez de cela. Cependant, le secteur des TIC a-t-il accompli un progrès considérable en termes d'égalité ou reste-t-il encore du travail à faire ?

Il y a toujours du travail à faire, mais nous avons parcouru un long chemin pour donner aux femmes la possibilité de progresser dans leur carrière dans le domaine des TIC. J'ai étudié l'ingénierie électrique en Jordanie et j'ai obtenu mon diplôme en 2004. Je me souviens qu'il n'y avait que 15 femmes inscrites face à plus de 200 hommes, ce qui vous donne un aperçu précis du déséquilibre entre les sexes qui peut exister au sein du secteur des TIC. Cependant, je dois admettre que la situation s’est beaucoup améliorée et que de plus en plus de femmes envisagent un avenir dans le secteur des TIC et poursuivent activement une carrière dans ce domaine. Les femmes ont désormais plus de chances au sein de l'industrie et un plus grand nombre d’entre elles, sont en train de sortir de la zone de confort et d’occuper des postes supérieurs avec des acteurs majeurs du secteur.

Les femmes assument maintenant des responsabilités dans des rôles plus passionnants et stimulants qui étaient auparavant considérés comme des postes réservés aux hommes. Je suis vraiment reconnaissante à PCCW Global de m’avoir accordé cette opportunité car, en fin de compte, vous avez besoin de quelqu'un pour vous donner une chance à un moment donné afin de faire connaître vos capacités et vos talents. PCCW Global est une très grande entreprise au sein du secteur des télécommunications et je leur serai toujours reconnaissante de m’avoir accordé cette opportunité.

Quels sont vos principaux objectifs pour 2019 ?

Des changements organisationnels vont se produire au sein de PCCW Global en 2019, de sorte que mon rôle pourrait être plus étendu. C’est une période passionnante pour la société après la récente acquisition de Console Connect. Nous avons un certain nombre de projets majeurs en ce qui concerne les oléoducs et, comme toujours, cela sera exigeant, mais c’est un défi que j’ai hâte de relever. Mon objectif principal au cours des 12 prochains mois est de continuer à apprendre et à progresser dans mon rôle et à faire de mon mieux pour moi-même et pour l’équipe de PCCW Global.