loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Avec le progrès technologique rapide, les utilisateurs de services internet sont devenus de plus en plus exigeants et aspirent à un internet ultra rapide. C'est la raison pour laquelle les opérateurs de téléphonie mobile se sont mis à développer leurs réseaux afin de subvenir à ces besoins et de permettre à leurs clients de suivre le rythme technologique mondial. Après avoir offert le service de la 3G à ses abonnés, Tunisie Telecom a déployé  beaucoup d'efforts pour mettre en place son réseau 4G d'une façon réussie, tout en dépendant sur son infrastructure développée. Nizar Bouguila, PDG de Tunisie Telecom, s'est exprimé lors d'une entrevue accordée à Telecom Review à propos du lancement récent de la 4G en Tunisie et son impact sur leurs clients, ainsi que la contribution de l'opérateur tunisien à la promotion de la croissance économique et sociale du pays.

La Chine a investi d'énormes ressources financières dans ce marathon technologique, l'un des nombreux investissements de Pékin dans la recherche scientifique de pointe, de l'exploitation minière des astéroïdes aux manipulations génétiques.

Le satellite nommé Mozi en l'honneur d'un philosophe chinois sera utilisé pour démontrer l'intérêt de la technologie quantique dans les communications longue distance. A la différence des méthodes classiques de transmission sécurisée, le système utilise des photons, une " particule fondamentale " du champ électromagnétique pour envoyer les clés de cryptage nécessaires au décodage de l'information. Les données contenues dans ces photons sont impossibles à intercepter: toute tentative d'espionnage provoquerait leur autodestruction, affirme Chine nouvelle.

Si des scientifiques ont démontré l'efficacité de la technique pour transmettre des messages sur des distances relativement courtes, des obstacles techniques rendent jusqu'ici les communications longues distance hors d'atteinte.

Le satellite tentera d'envoyer des données cryptées entre Pékin et Urumqi, la capitale de la région du Xinjiang. L'opération nécessitera au satellite d'être orienté de façon extrêmement précise vers des stations réceptrices situées sur Terre, selon Chine nouvelle.

Développer cette nouvelle technologie est un objectif crucial pour Pékin, qui l'a incluse dans son nouveau plan quinquennal publié en mars.

Ce satellite (...) marque un tournant dans le rôle de la Chine. De celui de suiveuse en matière de développement de technologies de l'information classiques, à celui de leader menant les futurs accomplissements du secteur ", s'est réjoui Pan Jianwei, le responsable en chef du satellite. La Chine " peut espérer la création d'un réseau mondial de communications quantiques vers 2030 ", a-t-il déclaré.