loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Le PDG de Tunisie Telecom, Nizar Bouguila, a assisté au Mobile World Congress cette année pour témoigner des nouvelles tendances de l’industrie, savoir les dernières nouvelles stratégiques des différents leaders du secteur et suivre l’évolution des nouveaux services et appareils. Dans une entrevue accordée à Telecom Review durant le MWC, Nizar Bouguila a abordé les plans futurs de Tunisie Telecom, dont notamment le déploiement de la 5G.

« Notre stratégie est simple. Nous voulons garantir plus de vitesses à nos clients au niveau des réseaux sans fil et filaire, » a indiqué Bouguila. « Au niveau du réseau sans fil, nous avons lancé la 4G en Tunisie l’année dernière et actuellement, nous accélérons son déploiement pour aider nos clients à avoir plus d’accès aux signaux de la 4G dans toutes les régions du pays. D’autre part, nous déployons l’ADSL Plus, modernisant ainsi notre réseau fixe afin que la connexion ADSL régulière garantisse entre 100 Mbps et 300 Mbps avec l’ADSL Plus. »

Selon le PDG de l’opérateur tunisien, la Tunisie n’a pas mis en place encore des projets relatifs aux villes intelligentes, toutefois le pays a mené des études pertinentes, et nous voyons le déploiement des caméras dans différentes régions urbaines. Tunisie Telecom travaille avec le secteur public pour déployer ses réseaux et ceci reflète le premier pas de la Tunisie vers la mise en place de villes intelligentes.

Récemment, Tunisie Telecom a collaboré avec son rival régional, Ooredoo Tunisie, pour partager leur réseau d'accès radioélectrique (RAN sharing). Ce projet est l’une des « expériences leaders au niveau de ce domaine dans la région, » a précisé Nizar Bouguila. « Nous l’avons déployé dans deux régions en Tunisie avec un réseau fourni par Tunisie Telecom et Ooredoo qui ont collaboré, ce qui nous a permis d’augmenter la couverture de près de 40% et la capacité de près de 70%. »

Ce partenariat a permis de renforcer la qualité des services offerts par Tunisie Telecom à sa clientèle. L’opérateur a lancé plusieurs partenariats, notamment dans la catégorie du contenu. Tunisie Telecom a lancé un partenariat avec icflix pour offrir ses services de vidéo à la demande sur les réseaux de Tunisie Telecom. Il a aussi collaboré avec Digster pour garantir de la musique en ligne pour ses clients, et entreprend des pourparlers avec d’autres fournisseurs de contenu pour continuer à améliorer ses services.

« Les défis auxquels nous faisons face incluent la compétitivité permanente au niveau de cette industrie très exigeante, en un temps où les clients appellent à une meilleure qualité à des prix plus faibles, » a indiqué Nizar Bouguila. « Nous œuvrons pour travailler avec nos fournisseurs et partenaires pour améliorer nos coûts afin de garantir les bons prix à nos clients, et pour optimiser en même temps nos réseaux et services pour offrir de plus grandes vitesses, une meilleure qualité et expérience client. »

Tunisie Telecom a réalisé un grand progrès au niveau des services de la 4G fournis à ses clients en Tunisie, et aujourd’hui, la 5G est à l’horizon. Nizar Bouguila est d’accord avec l’opinion générale indiquant que la 5G sera commercialisée d’ici 2020. En Tunisie, l’opérateur commence à « établir les fondements » avant son avènement.

« Cette année, notre ministère de tutelle a publié l’appel d’offres pour les licences de l’internet des objets (IoT) par lesquelles nous sommes concernées, ce qui nous permettra de préparer les services et solutions adéquates à l’introduction de la 5G qui va industrialiser l’internet des objets, » a précisé Nizar Bouguila à Telecom Review.

« Le défi principal sera le déploiement parce que nous aurons besoin de différents types de sites et de backhaul, etc… » a indiqué le PDG de Tunisie Telecom en abordant les défis du déploiement de la 5G. «La conception de tout ceci ne sera pas une tâche facile et l’objectif principal est de fournir des services et solutions pouvant changer et améliorer la vie des gens, qu’il soit au niveau social ou par le biais de l’éducation, la santé, etc. »

Selon Bouguila, l’économie tunisienne est en bonne situation si nous la comparons à la situation à l’issue de la Révolution tunisienne de Janvier 2011. Le pays est « en train d’établir de nouveaux systèmes basés sur la démocratie, la liberté et le respect de tous les citoyens, » a-t-il martelé.

 

« Le pays a connu trop de difficultés après la révolution, mais actuellement, l’économie est en bonne situation et Tunisie Telecom est l’un des acteurs principaux de l’économie contribuant à son succès. Nous allons veiller à la promouvoir par le biais de l’innovation, qui est l’un des moteurs de la croissance économique.  Nous voulons offrir les outils appropriés pour que tout le monde puisse travailler et mener une meilleure vie. »