loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Le Collectif tchadien contre la vie chère (CTVC) prépare une manifestation de 24 h, le 21 septembre 2019, contre les sociétés de téléphonie mobile Airtel et Tigo sur toute l’étendue du territoire national.

Selon Dingamnayal Nely Versinis, le président du CTVC« il ne se passe pas un seul jour sans que les abonnés ne soient déçus de la mauvaise prestation des opérateurs de téléphonie mobile au Tchad ».

Les abonnés ne tolèreront plus les communications interrompues et les difficultés de numérotation qu’ils sont en train de confronter « même si le numéro de celui avec qui vous voulez échanger est bel et bien ouvert et se trouve dans une prétendue zone couverte par le réseau », déplore-t-il.

Le président du CTVC considère les prix fixes d’appel illimités que proposent les opérateurs de téléphonie mobile aux consommateurs une escroquerie.

« Ces forfaits imposés ne sont bénéfiques ni aux consommateurs ni au gouvernement puisque nous n’arrivons pas à épuiser nos souscriptions et ils reprennent nos reliquats pour leur compte », explique Dingamnayal Nely Versinis.

Le CTVC a décidé d’élever la voix pour faire pression sur les opérateurs de téléphonie mobile, au regard de l’attentisme que les abonnés reprochent à l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP). Mais malgré les multiples dénonciations des consommateurs, le régulateur télécoms semble en effet rechigner à sanctionner.

 

Pin It

Dernier Numéro