loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Orange a publié un chiffre d'affaires en progression de 2,6% sur le troisième trimestre de l'exercice, à 10,58 milliards d'euros, largement porté par l'Afrique et le Moyen-Orient, qui compensent le repli des ventes en France et Espagne, et confirmé ses objectifs pour cette année.

Sur les neuf premiers mois de l'année, l'opérateur de télécoms a vu ses ventes augmenter de 1,9%, à 31,15 milliards d'euros, en profitant non seulement de bons résultats en Afrique et au Moyen-Orient mais également sur le marché des entreprises.

« Le groupe a confirmé sa dynamique de croissance au cours du troisième trimestre grâce à nos excellentes performances en Afrique et au Moyen-Orient. Si la pression concurrentielle s'accentue en Espagne, elle tend à s'apaiser en France », a commenté le PDG du groupe, Stéphane Richard.

L'opérateur reste en effet en repli sur ses deux principaux marchés, la France et l'Espagne, respectivement de de 0,5% et 2,2%, avec cependant une tendance différente selon les deux pays, puisque la baisse ralentit en France alors qu'elle s'accentue en Espagne sur les trois derniers mois.

Dans l'Hexagone, si le chiffre d'affaires est en baisse, il est en progression de 0,5% par rapport au deuxième trimestre de l'exercice, et progresserait même de 1,1% si l'on en sortait les offres de lecture numérique.

« Nous avons connu un trimestre encore marqué par un marché de promotions importantes mais avec une nette amélioration de la dynamique de prix du marché qui se confirme depuis la rentrée de septembre », a estimé Ramon Fernandez, le directeur financier du groupe.

Dans le détail, l'opérateur historique voit une progression de ses ventes convergentes (fixe et mobile) alors que les offres mobile seules ou uniquement fixe sont toutes deux en baisse.

Le groupe continue en revanche d'attirer de nouveaux clients, avec un recrutement net de 90 000 nouveaux clients sur le mobile et 68 000 clients supplémentaires sur le fixe, portés principalement par les clients fibre (+178 000).

En Afrique et au Moyen-Orient, le groupe profite en revanche largement d'une croissance à deux chiffres dans huit pays de la zone et une bonne orientation partout, à l'exception du Niger, notamment grâce à une forte hausse des services sur mobile, porté en particulier par la 4G et Orange Money.

Pin It

Dernier Numéro