loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Le groupe Maroc Telecom, à travers sa filiale Gabon Telecom, est en train de tester la technologie de cinquième génération mobile au Gabon, à Libreville.

Trois sites ont été retenus : la Sablière, le boulevard Triomphal et le bâtiment interministériel de Batterie IV. Le test se prolongera entre six mois et à un an pour garantir que l’opérateur leader soit prêt pour le futur.

L’expérimentation de la 5G, selon  le directeur général de Gabon Telecom, Abderrahim Koumaa, permettra à l’entreprise d'évaluer l'intérêt de cette technologie pour les applications innovantes dans les zones couvertes et d'en tirer les enseignements pour son développement futur. Pour lui, la 5G n'est pas une simple suite des technologies 2G, 3G, 4G, mais un tout autre écosystème qui induit un changement technologique total au niveau des ressources télécoms et des services.

Testé la technologie ne veut pas dire que le Gabon est prêt pour la déployer. Cela nécessite de nombreuses conditions techniques à remplir, notamment la disponibilité des fréquences adéquates. Du côté des opérateurs télécoms, il faut souligner la nécessité d’un investissement conséquent pour la mise en place d'un réseau télécoms pour la 5G.

David Chen, le vice-président de Huawei pour l’Afrique australe, appelant les pays d’Afrique à ne pas se laisser porter par les tendances technologiques, déclarait que la 4G offre encore de nombreuses opportunités financières qu'ils n’ont pas encore fini d’exploiter.

 

Pin It

Dernier Numéro