loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

MTN Rwanda pourrait accueillir de nouveaux actionnaires locaux d’ici quelques mois pourvu que toutes les approbations réglementaires soient réunies. Cela permettra à l’opérateur de concrétiser sa volonté de faire bénéficier à davantage de Rwandais des opportunités financières offertes par les télécoms. 

Une partie de son capital sera introduite sur le Rwanda Stock Exchange (RSE), bourse locale. C’est à travers les 20% d’actions détenus par le véhicule d’investissement spécial Crystal Telecom Ltd, propriété de la société Crystal Ventures, que l’opération sera réalisée.

Il s’agira en fait pour Crystal Telecom d’un rachat de toutes ses actions à ses actionnaires en échange d'actions MTN Rwanda à titre de contrepartie (échange d'actions). Une fois en leur possession, les nouveaux détenteurs directs des actions de MTN Rwanda pourront alors les négocier librement et bénéficier d'une valorisation potentiellement améliorée en raison de la suppression de la structure de Crystal Telecom et des coûts associés. Une fois l’opération achevée, Crystal Telecom se désinscrira de la bourse ainsi que du registre des entreprises du Rwanda avant de fermer ses portes.

Selon Mitwa Ng’ambi, la présidente-directrice générale de MTN Rwanda, l’introduction en bourse annoncée de la compagnie « réaffirme notre engagement envers le Rwanda. C'est un événement transformateur dans l'histoire de MTN, et nous sommes certains que nous n'aurions pas pu l’atteindre sans le soutien de nos parties prenantes, partenaires et clients ».

A sa suite, Ralph Mupita, le PDG du groupe MTN, a souligné qu’il « s'agit d'une première étape importante vers l'augmentation de la participation locale dans l'entreprise et la construction des marchés financiers au Rwanda ».

Selon MTN Rwanda, cette entrée en bourse est soumise aux approbations réglementaires et de gouvernance applicables, ainsi qu'à des conditions de marché favorables.

Pin It

Dernier Numéro