loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Le groupe MTN a annoncé une série de résultats opérationnels et financiers très solides pour 2020, démontrant la résilience des entreprises sous les pressions de la COVID-19 et un environnement macroéconomique difficile. Le premier opérateur de téléphonie mobile d'Afrique a également annoncé sa stratégie repositionnée - Ambition 2025 - pour accélérer la croissance et valoriser ses infrastructures et ses plateformes.

Le groupe a gagné 29 millions d'abonnés au cours de l'année, pour atteindre un total de 280 millions sur 21 marchés. Il a enregistré une augmentation de 52% du bénéfice par action ajusté, une hausse de 4 points de pourcentage du rendement des capitaux propres à 17% et un doublement du flux de trésorerie d'exploitation à 28,3 milliards de rands.

« Nous avons continué à obtenir de bons résultats par rapport à nos objectifs à moyen terme », a déclaré le président et directeur général Ralph Mupita. « En termes de devises constantes, les revenus des services ont augmenté de 11,9% pour atteindre 170 milliards de rands et l'EBITDA a augmenté de 13,4%, maintenant notre fort levier d'exploitation. La marge EBITDA du groupe s'est améliorée de 0,9 point de pourcentage pour atteindre 42,7%, grâce à l'exécution de notre programme de rationalisation des dépenses ».

Ces résultats solides ont été soutenus par une croissance satisfaisante des opérations plus importantes de MTN ainsi que par une amélioration générale dans toutes les régions.

Le groupe a continué à donner la priorité à la santé et à la sécurité de son personnel et a déploré la perte de 10 employés de MTN à cause du COVID-19, après avoir signalé un total de 1 404 infections au cours de la période allant jusqu'à la fin février 2021.

« Nous sommes heureux d'avoir fait un don de 25 millions de dollars pour soutenir le programme de l'Union africaine visant à obtenir les vaccins COVID-19 dont nous avons tant besoin », a déclaré M. Ralph. « Ce partenariat renforce le rôle de MTN dans les travaux en cours pour sauver des vies sur les marchés où nous opérons. Il est important de noter qu'il s'aligne sur notre ambition de créer une valeur partagée et d'assurer le progrès et la prospérité futurs du continent ».

En plus de gérer les risques de COVID-19, le groupe reste attentif aux opportunités présentées par la pandémie, en particulier le besoin accéléré de numérisation, comme en témoigne l'adoption et l'utilisation accrues des services MTN. En 2020, MTN a ajouté 19 millions d'utilisateurs de données et près de 12 millions d'utilisateurs de MoMo, pour atteindre un total de plus de 114 millions et 46 millions respectivement. Les réseaux du groupe sont restés bien investis, avec des investissements de 28,6 milliards de rands en 2020 et une marge de manœuvre pour faire face à une croissance de plus de 110 % du trafic de données dans l'année.

À court terme, MTN se concentre sur le désendettement de la société holding et a réduit sa dette nette de 12 milliards de rands, pour la ramener à 43 milliards de rands. Le ratio d'endettement pour l'année est cependant resté stable à 2,2x, car les liquidités en amont du Nigeria sont restées difficiles à obtenir. MTN a réalisé R4,3 milliards de Rands de son programme de réalisation d'actifs (ARP) et reste concentré sur la réalisation de certaines de ses plus grandes transactions, qui n'ont pas eu lieu au cours de l'année en raison des conditions difficiles du marché.

À cet égard, MTN a suspendu le dividende final pour 2020 en raison de son objectif à court terme de désendettement plus rapide de sa société de portefeuille ainsi que de trois conditions qui ont eu un impact négatif sur cet objectif. Celles-ci étaient liées aux incertitudes concernant les liquidités en amont du Nigeria, le calendrier des recettes de l'ARP et les impacts de COVID-19.

« Vu ces incertitudes matérielles, le conseil d'administration a également suspendu la politique de dividende et prévoit de communiquer une politique de dividende à moyen terme révisée lorsque nous annoncerons nos résultats de 2021 en mars 2022 », a déclaré M. Ralph.

Pendant cette transition, le Conseil prévoit de verser un dividende ordinaire total d'au moins 260 cents par action pour l'exercice 2021. Ralph a ajouté : « après évaluation de l'évolution des liquidités en amont du Nigeria, de la livraison de l'ARP et des impacts de COVID-19, le Conseil envisagera de restituer des liquidités supplémentaires aux actionnaires sous forme de dividendes spéciaux ou de rachats d'actions après la publication des résultats de 2021 ».

MTN a également annoncé une stratégie révisée. « Suite à notre précédente annonce concernant notre intention de nous concentrer sur notre stratégie panafricaine, nous avons achevé une révision complète de la stratégie au quatrième trimestre 2020 et sommes enthousiastes à l'idée d'introduire "Ambition 2025 », a-t-il déclaré. « Dans le cadre de ce repositionnement stratégique, nous cherchons à séparer structurellement nos actifs d'infrastructure et nos plateformes, comme fintech, afin de révéler la valeur et d'attirer des capitaux et des partenariats de tiers dans ces entreprises, à moyen terme ».

« Nous sommes persuadés qu'Ambition 2025 permettra à l'entreprise de saisir les opportunités passionnantes qui se présentent sur nos marchés et nos orientations à moyen terme ont été renforcées pour tenir compte de cette perspective de croissance accélérée. Pour soutenir cette ambition, nous prévoyons d'investir environ 29,1 milliards de rands dans notre réseau, notre fintech et nos plateformes de services numériques en 2021 ».

Pin It

Dernier Numéro