loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

La multinationale néerlandaise, Veon, a annoncé dans un communiqué sa décision de vouloir quitter l’Algérie et de vendre l’intégralité de ses actions détenues au sein de l’opérateur de téléphonie mobile Djezzy à l’Etat algérien.

Cette décision vient en ligne avec la volonté de Veon d’établir une « rationalisation » de ses opérations « permettant une meilleure concentration sur nos principaux marchés », indique le communiqué.

Veon détient 45,57% de la compagnie Omnium Telecom Algérie, maison-mère de l’opérateur mobile Djezzy.

La décision a été rendue possible par le fait que Veon dispose d’une option de vendre l’intégralité de ses parts à l’actionnaire majoritaire de Djezzy, à savoir l’Etat algérien à travers son Fonds national d’investissement (FNI).

« L’exercice de l’option déclenche un processus en vertu duquel une évaluation par un tiers est effectuée pour déterminer la juste valeur marchande à laquelle le transfert doit avoir lieu », indique la multinationale néerlandaise.

En 2014, l’Etat algérien a racheté 51% des parts de Djezzy pour plus de 2,6 milliards de dollars.

Pin It

Dernier Numéro