Accenture est une entreprise reconnue pour son expérience, ses connaissances et son expertise dans la fourniture de services-conseils professionnels sur tout un éventail de secteurs différents à travers le monde. Cependant, le groupe se positionne désormais comme un leader aidant les entreprises et les organisations à se préparer à la transformation numérique, au moment où les technologies émergentes continuent de perturber, de manière majeure, presque tous les secteurs à l'échelle mondiale.

Lire la suite : Matteo Maga : « Le succès d’Accenture réside dans sa capacité à nous transformer dans l’espace...

Le monde des TIC était autrefois un environnement masculin, mais il a considérablement changé au fil des années. Telecom Review veut célébrer cette diversité et l’évolution des données démographiques dans le secteur des télécommunications et de la technologie en menant une série spéciale d’interviews, intitulées « femmes et TIC ».

Lire la suite : Wassan Athamina : Les femmes sont plus à l’aise pour occuper des postes supérieurs dans...

Les femmes occupent actuellement des postes de haut niveau dans le secteur des télécommunications. Karima Mahmoudi, directrice centrale en charge de l’observatoire des communications électronique et de l’analyse de marché chez l’Instance Nationale Télécommunications (INTT) en Tunisie, a partagé son expérience personnelle dans une entrevue exclusive accordée à Telecom Review.

Lire la suite : Karima Mahmoudi : « la parité est l’un des facteurs permettant de classer l’INTT comme meilleur...

Divers
Typography

« Les licences de la nouvelle technologie 5G seront probablement lancées en 2021, avec la possibilité d’échelonner leur paiement, afin de permettre aux opérateurs d’exploiter cette technologie et la mettre au service du citoyen ». C’est en tout ce qu’a souligné Anouar Maarouf, ministre des Technologies de la communication et de l’Economie numérique à Tunis.

Anouar Maarouf incite les différentes autorités publiques intervenant dans le secteur des télécommunications de tendre la main au pays afin d’être prêt pour cette révolution technologique. « Nous devrions nous préparer pour cette nouvelle phase, notamment au niveau des fréquences sans lesquelles la 5G n'existerait pas. Il existe un terrain propice à l'innovation et aux investissements en Tunisie, notamment après la promulgation de la loi sur les start-ups, d'autant plus qu’ils ont besoin d'un réseau efficace et moderne pour développer leurs solutions innovantes », a souligné le ministre.

Toutefois, les recherches sont toujours en élaboration, et nous attendons que les licences soient disponibles au niveau national. Pour le moment, les operateurs télécoms ne perdent pas leur temps et commencent à tester leurs capacités techniques à accueillir cette technologie de pointe. Tel est le cas pout Tunisie Télécom, qui, en collaboration avec Huawei, a effectué des tests sur la 5G le 3 mai dernier à Tunis. La société publique a pu atteindre un débit de 638.66 Mbps dans un réseau live et dans des conditions réelles, avec un smartphone commercial grand public.