Accenture est une entreprise reconnue pour son expérience, ses connaissances et son expertise dans la fourniture de services-conseils professionnels sur tout un éventail de secteurs différents à travers le monde. Cependant, le groupe se positionne désormais comme un leader aidant les entreprises et les organisations à se préparer à la transformation numérique, au moment où les technologies émergentes continuent de perturber, de manière majeure, presque tous les secteurs à l'échelle mondiale.

Lire la suite : Matteo Maga : « Le succès d’Accenture réside dans sa capacité à nous transformer dans l’espace...

Le monde des TIC était autrefois un environnement masculin, mais il a considérablement changé au fil des années. Telecom Review veut célébrer cette diversité et l’évolution des données démographiques dans le secteur des télécommunications et de la technologie en menant une série spéciale d’interviews, intitulées « femmes et TIC ».

Lire la suite : Wassan Athamina : Les femmes sont plus à l’aise pour occuper des postes supérieurs dans...

Les femmes occupent actuellement des postes de haut niveau dans le secteur des télécommunications. Karima Mahmoudi, directrice centrale en charge de l’observatoire des communications électronique et de l’analyse de marché chez l’Instance Nationale Télécommunications (INTT) en Tunisie, a partagé son expérience personnelle dans une entrevue exclusive accordée à Telecom Review.

Lire la suite : Karima Mahmoudi : « la parité est l’un des facteurs permettant de classer l’INTT comme meilleur...

Opérateurs
Typography

Le groupe de télécoms Orange a publié un bénéfice net en hausse de 6% sur l'année 2018, à 1,95 milliard d'euros, grâce à une progression de ses ventes sur l'ensemble de ses marchés.

L'opérateur historique français a vu son chiffre d'affaires croître de 1,3% sur l'année écoulée, à 41,38 milliards d'euros, avec une amélioration de 0,6 point de sa marge d'excédent brut d'exploitation (Ebitda) ajusté, par rapport à 2017.

« Avec une croissance du chiffre d'affaires et d'excellentes performances commerciales dans l'ensemble de nos géographies, l'année 2018 confirme la pertinence de notre stratégie axée sur la fibre, la 4G et la convergence », s'est félicité le PDG du groupe, Stéphane Richard, cité dans un communiqué.

Le groupe profite en particulier de la très bonne santé de ses marchés en Afrique et au Moyen-Orient, « qui contribue presque pour moitié à la croissance » réalisée sur l'année écoulée, à 5,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires.

Orange profite notamment de la 4G sur différents marchés de la zone, avec 50% de clients supplémentaires, avec 16,7 millions de clients sur un total de 120 millions de clients dans le mobile.

Sur la France, qui reste le principal marché du groupe, les ventes sont en hausse de 0,9% à 18,2 milliards d'euros, en légère accélération par rapport à 2017, « malgré un marché qui reste très concurrentiel ».

L'opérateur revendique 111 000 abonnés supplémentaires sur le mobile sur le dernier trimestre et 71 000 abonnés de plus sur le fixe, principalement du fait de la fibre (+186 000).

Sur l'ensemble des zones, Orange revendique désormais 10,9 millions de clients convergents (+5,5%), c'est-à-dire disposant à la fois d'une offre mobile et fixe, alors que 203,62 millions de clients utilisent les réseaux mobiles au 31 décembre (+0,6%) et que 20,13 millions d'abonnés disposent d'une offre haut débit fixe.

En Europe, « cœur de notre stratégie en Europe », rappelle Ramon Fernandez, le directeur financier du groupe, la base clients convergents progresse même plus de 30%.

Concernant Orange Bank, le produit net bancaire a atteint en 2018 43 millions d'euros, en baisse de 41% sur un an, avec un résultat d'exploitation négatif de -169 millions d'euros, pour 248 000 clients au 31 décembre.

En termes de perspectives, Orange confirme s'attendre à une hausse plus modérée de son Ebitda ajusté (désormais présenté « Ebitda after lease ») en 2019 par rapport à 2018 et une hausse de son flux de trésorerie, les deux à base comparable.