loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Le 31 décembre 2020 sera le dernier délai pour les commerçants algériens de faire disponibles les instruments de paiement électroniques dans leurs magasins. Le gouvernement a imposé cette mesure qui figure à l'article 111 de la loi de finances 2020, en but de freiner la Covid-19, soutenir le développement de l’e-commerce, sans oublier qu’elle devrait améliorer la visibilité de services de l’Etat sur le chiffre d’affaires réel de plusieurs commerces.

Les consommateurs pourront régler leurs achats à travers un compte bancaire ou postal.

Selon le ministre de la Poste et des Télécommunications Brahim Boumzar, cette mesure qui lui-même avait insisté dessus en avril dernier, joue un rôle indispensable dans la limitation des contacts durant le contexte actuel de la pandémie de coronavirus.

Pour l’acquisition des instruments d’e-paiement, le ministère du Commerce a indiqué aux  commerçants qu’ils peuvent se rapprocher des services d'Algérie Poste et/ou des banques et établissements financiers, pour formuler une demande d'équipement de leurs locaux commerciaux en solution de paiement électronique.

Les commerçants qui ne respecteront pas cette interpellation du gouvernement qui cadre avec sa politique actuelle de numérisation s’exposent à des sanctions.

Pin It

Dernier Numéro