loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Telecom Review Afrique a organisé un entretien exclusif avec Abdallah Nassar, Directeur de l'Ingénierie et du Réseau chez Orange Cameroun, qui nous a expliqué comment Orange a mis en œuvre dans le pays le réseau mobile le plus rapide et présentant la meilleure couverture.

Réseau mobile le plus rapide, meilleure couverture mobile : félicitations pour ces excellents résultats obtenus au Cameroun. Quels sont été les clés de cette réussite ?

Nous avons pris en 2018 la décision de mettre en œuvre une stratégie pluri-annuelle visant à atteindre le rang de meilleur opérateur du Cameroun, et ce, avec deux pré-requis principaux :

Tout d’abord, une vision bien définie soutenue par un investissement structuré, en nous appuyant sur notre partenariat stratégique avec Nokia, notre fournisseur de Radio et de Transmission Hertzienne. Nous avons pu non seulement atteindre notre objectif initial, mais également, nous avons profité de la dynamique créée pour en fixer d’autres plus ambitieux encore. Ainsi, nous sommes passés à plus de 200 nouveaux sites de couverture 3G et 4G par an, ce qui représente une part annuelle d’environ 10% de notre parc installé de sites. Ce plan et l'engagement total de Nokia nous ont permis d'atteindre cette position enviée de meilleure couverture réseau et de réseau le plus rapide du pays.

Comment Orange Cameroun a-t-il piloté avec succès le passage à la 4G dans la région?

Nous n’avons pas considéré la 4G comme une nouvelle génération à introduire sur le réseau, mais plutôt comme une technologie avec un potentiel très important sur la façon dont le consommateur utilisera ses données, sa connexion, contribuant par voie de conséquence à la croissance économique du pays.

Après l'introduction de la 4G, nous sommes passés d'une augmentation de données annuelle de l’ordre de 30% à 40%, à un niveau de plus de 150%, allant jusqu’à 200% dans certaines zones. Ces résultats ont démontré que le marché était prêt pour cette technologie ; nous l'avons traduit en un plan stratégique de fréquences élaboré et mis en œuvre avec notre partenaire Nokia. Le point principal de cette vision est non seulement la fourniture de la meilleure connexion de données, mais également d’assurer la meilleure expérience utilisateur possible. Notre stratégie a ainsi permis à nos clients d’expérimenter de nouveaux usages de contenu, qui ont eu pour conséquence d’engendrer une consommation accrue.

Nous avons également cherché à savoir où nous pouvions encore nous améliorer, en tenant compte du faible pouvoir d’achat d’un grand nombre des utilisateurs finaux sur un marché comme le Cameroun. Nous avons alors décidé d’adresser également les besoins d'utilisateurs de téléphones basiques, consommant les données uniquement en 3G .

Nous avons d'abord introduit la Voix HD sur la 3G, ce qui était une première dans le pays, puis nous sommes passés à la réallocation du spectre de fréquence, en intégrant la 3G sur la bande 900 Mhz qui était jusque-là entièrement occupée par la 2G.

A Yaoundé (capitale administrative du Cameroun), l’activation récente de l'U900 conduit non seulement à augmenter la capacité du réseau 3G, mais également à une meilleure pénétration à l'intérieur des bâtiments, ce qui aura un impact très positif sur la qualité perçue par nos clients. 

La connectivité rurale est un défi. Quelles sont les mesures que vous avez prises pour y remédier et répondre à la demande croissante en termes de connectivité ?

La connectivité en zone rurale n'est pas seulement un défi, c'est également un objectif clairement identifié. Le plan Engage 2025 annoncé par le groupe Orange présente en effet la connectivité rurale comme un prérequis pour augmenter la couverture d'Orange et l'empreinte des données en Afrique. En outre, nous fournissons des services financiers via Orange Money et des services de données, que nous considérons essentiels, apportant une valeur ajoutée indiscutable dans la vie des communautés rurales.

Tout cela nous donne l'occasion d'examiner différents moyens permettant d’accroître cette connectivité. C'est ainsi que l'idée de mettre en œuvre le concept de backhauling LTE et de bénéficier de la nouvelle technologie UE-Relay, s’est matérialisée avec notre partenaire Nokia. Cette technologie a prouvé, après plusieurs tests sur le terrain, qu'elle pouvait remplacer la connectivité VSAT classique et faire évoluer rapidement les sites ruraux de 2G à la 3G, avec tous les avantages associés à une nouvelle couverture, apportant des débits accrus et une latence très faible pour les données.

Comment la collaboration entre Orange Cameroun et Nokia stimule-t-elle la fourniture et la mise en œuvre de l'infrastructure d'Orange Cameroun ? 

Nous pourrions évoquer de nombreuses collaborations et projets et à cet égard, j’en citerai deux :

Le projet Elite qui consiste à introduire la dernière génération d’équipements de la gamme Airscale en apportant la connectivité UMTS 900 sur notre réseau. C'est l'un des projets les plus cruciaux et stratégiques pour Orange Cameroun. La technologie Airscale est non seulement un une nouvelle gamme de produits avancés qui apportera une plus grande agilité sur les sites, tout en étant déjà prête pour la 5G. De plus, nous avons introduit avec la technologie Airscale, une couverture basée sur l’UMTS 900, qui nous permet d'accélérer notre programme de pilotage du trafic, visant à diriger la voix de la 2G vers la 3G et les données de la 3G vers la 4G, préparant ainsi l'arrivée de nouvelles technologies, comme par exemple la 5G.

Notre ambition d’offrir les technologies les plus avancées induit la nécessité d’une plus grande capacité de transport, dans un contexte où en Afrique, les défis règlementaires et opérationnels associés au déploiement de la fibre sont nombreux. De fait, nous avons collaboré avec Nokia pour introduire une technologie de Faisceaux Hertziens fonctionnant en bande 80 GHz (E-band), considérée comme similaire à ce que peut apporter la fibre. Les tests ont prouvé que cette technologie apportera indéniablement de la valeur et la capacité nécessaires aux sites non desservis par la fibre. Malgré les conditions climatiques tropicales que nous connaissons au Cameroun, nous avons réussi à démontrer sa pertinence, en fournissant avec Nokia un transport par transmission hertzienne jusqu'à 2 Gbps, restant stable dans des conditions météorologiques parfois délicates.

Quelles sont vos perspectives de croissance en termes de qualité et de disponibilité du réseau pour le marché d'Orange Cameroun ?

Nous sommes le meilleur opérateur mobile au Cameroun, offrant la meilleure qualité réseau et la meilleure couverture et notre objectif est bien évidemment de le  rester. La qualité d’expérience que nous fournissons à nos clients a été et continue de figurer au cœur de nos priorités. Depuis 2018, nous avons intensifié nos investissements dans l’extension de la couverture et le renforcement de la capacité  pour les technologies 3G et 4G. L’année 2022 sera cependant différente. Je ne peux dévoiler pour le moment notre stratégie, pour des raisons de confidentialité, mais je peux d’ores et déjà promettre aux clients d’Orange Cameroun une relance significative de nos services dans certaines zones restant à ce jour moins bien desservies.

En tant qu'opérateur télécom du premier plan, que peuvent encore attendre de vous les consommateurs et les entreprises dans les années à venir ?

Être un leader sur un marché comme le Cameroun n'est pas une tâche aisée, mais conserver la position de leader que nous avons acquise est un fort moteur de stimulation. Nous travaillons avec Nokia sur de nombreux sujets et nous introduisons de nouvelles technologies et projets très ambitieux afin de maintenir un fort niveau de qualité non seulement pour nos utilisateurs finaux B2C, mais également pour nos clients Entreprise.

Aujourd’hui, deux projets majeurs sont en cours de préparation avec Nokia pour soutenir et augmenter la capacité du marché B2B d'Orange.

Tout d’abord un nouveau réseau TDD qui sera bientôt mis en service. Il s’agit d’une technologie qui, s’appuyant sur la technologie Airscale de Nokia, apportera toute l’agilité nécessaire pour lancer rapidement des services très performants aux entreprises.

Ensuite, nous étudions actuellement un nouveau concept commercial qui permettra la fourniture aux grandes entreprises d’un service de données privé, de haute qualité et d’une grande capacité. Il marquera indéniablement un virage significatif dans notre offre aux grandes entreprises du Cameroun.

Pin It

Dernier Numéro